ACTUALITÉS

3 Mai 2019

POURQUOI TOUTES LES ENTREPRISES DEVRAIENT AVOIR UN PARCOURS D'INTEGRATION ?

Vous avez enfin trouvé la perle rare ! Après des semaines de recherche, des dizaines (voir des centaines) de CV, des heures d’entretien, et parfois de longs mois d’attente (Eh oui tous les candidats ne sont pas disponibles tout de suite…qu’on se le dise) vous avez enfin réussi à recruter votre collaborateur !
Félicitations 🎉 !!!  Vous soufflez et vous vous dites que le plus dur est fait…FAUX !

Parce que 20% des nouveaux arrivants dans une entreprise ont envie de la quitter dès le 1er jour*, et que 22% mettent fin à leur CDI dans les 45 premiers jours … vous obligeant à tout reprendre depuis le début !

Alors comment fait-on pour éviter cela ?

*Selon une étude de l’observatoire SIRH

ANTICIPER, LA CLE DU SUCCES !

L’arrivée d’un nouveau collaborateur doit se penser en amont de la signature de son contrat de travail.

Pour anticiper cette arrivée vous devez donc réfléchir à un parcours d’intégration dès le début du recrutement et vous poser un certain nombre de questions : Quelles missions vais-je lui donner les premières semaines ? Avec qui va-t-il travailler ? Puis-je m’appuyer sur une ressource interne pour le former ou dois-je programmer une formation externe (produit, process…) ? Mais aussi des questions plus « terre à terre » : de quelles fournitures va-t-il avoir besoin ? Faut-il commander un véhicule de fonction ?  Est-ce que je dispose de tout l’équipement nécessaire (téléphone, ligne fixe, PC) ? Où vais-je l’installer ?

Souvent sous-estimée la phase d’intégration ou « on-boarding » pour les anglophones, est pourtant une étape à part entière du recrutement. Bien menée elle permettra à votre nouveau collaborateur d’être opérationnel et autonome bien plus rapidement.  Elle lui permettra de s’appuyer sur les ressources internes nécessaires à sa montée en compétences et d’accompagner sa courbe d’apprentissage pour vous permettre d’adapter au fil des semaines ses objectifs selon vos attentes et ses progrès.

Une intégration efficace s’anticipe donc et se pense dès le lancement du recrutement. Alors appuyer vous sur votre expérience et réfléchissez à un parcours d’intégration complet et pertinent. 

Et pourquoi ne profiteriez-vous pas de ce projet pour faire un travail collectif et collaboratif ? Cela impliquerait vos équipes et vous permettrait de vous appuyer sur plusieurs retours d’expérience et mettre à profit la puissance de l’intelligence collective !

 

Une intégration en 2 temps : la découverte et la confirmation

On peut découper la période d’intégration en deux temps : la phase de découverte et la phase de confirmation.

La phase de découverte.

Elle commence dès la première étape du recrutement jusqu’au jour J de l’embauche. Cette étape nécessite une bonne organisation et une prise en compte du nouveau collaborateur en amont de son arrivée physique dans l’entreprise.

Elle a 4 objectifs :

1. Se familiariser avec la culture de l’entreprise

2. Créer un sentiment d’appartenance

3. Fournir des premiers repères

4. Impliquer les équipes en interne

Il n’y a pas vraiment de règles mais plutôt des bonnes pratiques : mail de bienvenue, remise d’un livret d’accueil (physique ou digital), remise d’un petit cadeau de bienvenue (goodies), prévoir une check-list de toutes les étapes de l’intégration, rencontre avec les équipes…

La phase de confirmation.

Cette étape consiste à accompagner efficacement le nouveau collaborateur qui commence vers la maitrise de son poste. Cette phase se déroule tout au long de la période d’essai.

Elle a 4 enjeux majeurs :

1. L’adaptation optimale du nouveau collaborateur

2. Le maintien de sa motivation et de son implication

3. La validation de sa période d’essai

4. La réussite de l’intégration sur le long terme

Arriver dans une entreprise est toujours source de stress, et peut être déstabilisant. Dégagez-vous du temps surtout au cours de la première semaine pour être disponible et accompagner le nouvel arrivant dans ses premières tâches.

Là encore quelques bonnes pratiques : faire des points réguliers, définir les objectifs de la période d’essai, prévoir un parcours de formation pour assurer une montée en compétence progressive et efficace, demander un rapport d’étonnement, désigner un mentor…

Et à l’issue de cette intégration n’hésitez pas à faire évaluer votre parcours par votre nouveau collaborateur, cela vous permettra d’améliorer en continue votre process.

Alors différenciez-vous des 65% des entreprises qui n’en ont pas et formalisez un parcours d’intégration simple et efficace et qui vous ressemble !

Et si vous souhaitez confier cette mission à des professionnelles, n’hésitez pas à nous contacter, on vous concoctera une « on boarding box » sur mesure et rien que pour vous !

BPHR Conseil